Passer au contenu principal

COVID-19 : quels pays se trouvent dans la liste rouge de la France

Par juillet 24th, 2021Destinations

Pour garantir la sécurité sanitaire des citoyens français à l'intérieur comme à l'extérieur, l’État a identifié les pays qui présentent des risques énormes de contamination à la COVID-19. Ainsi, 28 pays se retrouvent dans la liste rouge de la France. Certains s’y trouvent depuis juillet 2020. D’autres y sont ajoutés récemment avec la propagation des nouvelles variantes du coronavirus. Que faut-il savoir sur ces destinations dangereuses sur le plan sanitaire en 2021 ?

Les pays dans la liste rouge en 2021

Au cours de l’année 2020, le gouvernement français avait recensé 16 pays dans sa liste rouge afin de mettre en garde les citoyens français. Ainsi, les territoires étrangers référencés sur cette fameuse liste ont été classés en fonction des niveaux de risques de contamination. Au nombre des 16 nations de l'an dernier, 12 sont exclues du classement de 2021.

Trois des quatre nations maintenues dans ce registre sont à éviter en priorité en ces temps éprouvants. Ils sont l’Afrique du Sud, le Brésil et l’Inde. S'ajoutent ensuite, 24 nouveaux pays au nouveau classement officialisé le lundi 19 juillet 2021. En tête de liste figure l'Afghanistan, suivi de l'Argentine, du Bangladesh, de la Bolivie, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica et de Cuba. Complètent également cette liste la Guyane, l'Indonésie, les Maldives, le Mozambique, la Namibie, le Népal, le Pakistan, le Paraguay et la République démocratique du Congo. Enfin, vous trouverez la Russie, les Seychelles, le Sri Lanka, le Suriname, la Tunisie, l'Uruguay et la Zambie.

Les exigences faites aux ressortissants des pays concernés

Il est permis aux ressortissants des pays répertoriés sur la liste rouge COVID-9 de venir en France. Cependant, un certain nombre d’exigences leur est imposé à l'entrée. D’abord, il leur est recommandé de se faire vacciner et d’avoir un certificat de la vaccination complète. Ce document sera soumis aux autorités compétentes une fois sur le territoire français.

Dans le cas où un voyageur provenant d’un pays du registre rouge n’aurait pas effectué la vaccination à l’avance, il devra fournir un certain nombre de pièces. Il s’agit d’un document justificatif et d’une déclaration sur l’honneur.

Le document justificatif

Le document justificatif doit préciser les raisons pour lesquelles le voyageur ne s’est pas fait vacciner. La motivation peut être familiale, sanitaire, personnelle ou encore professionnelle.

La déclaration sur l’honneur

Vous devez produire une déclaration sur l’honneur dûment signée. Dans ce texte, vous devez accepter de faire un dépistage lorsque vous serez en France. Il faudra aussi mentionner l’indication de l'adresse où vous ferez les 10 jours de quarantaine à votre arrivée conformément à la procédure en vigueur sur le sol français. Ainsi, tout voyageur en provenance d'un pays concerné sera soumis à un test antigénique ou à un test PCR à l'arrivée.

Les instructions données aux Français qui visiteront les pays concernés

Vous pouvez quitter la France pour vous rendre dans un pays classé dans la ligne rouge. Cependant, l’autorisation vous sera octroyée si le motif de votre voyage est assez pertinent. Ainsi, la raison doit être une urgence personnelle ou familiale. La permission ne peut être accordée pour un motif d’ordre professionnel.

Après avoir prouvé l’urgence de votre voyage, il vous faudra soumettre un test PCR ou un test antigénique qui date de moins de 48 h. Le résultat de votre test doit être négatif. Après cela, l'attestation de sortie du territoire français vous sera alors donnée par le ministère de l’Intérieur. Par ailleurs, il est souhaitable que vous vous renseignez d'avance sur les conditions d’entrée au pays de votre destination.

Olivier Leonelli

Amoureux des grands espaces et du voyage, je distille des informations pertinentes pour les férus de sacs à dos.

Laisser une réponse