Passer au contenu principal

Découvrez le moteur de la X-59, l’avion supersonique et silencieux de la NASA

Par juillet 10th, 2021Constructeurs

Connaissez-vous la X-59, l’avion supersonique et silencieux de la NASA ? Dans sa quête d’amélioration des technologies, l’agence spatiale a prévu mettre sur pied un nouveau moyen de vol expérimental. Visant à réduire le bruit du bang supersonique, cet avion dispose de plusieurs caractéristiques. Le moteur F414-GE-100 est l’un de ses atouts. Découvrez ce dernier.

De quoi est caractérisé le moteur de la X-59 ?

Le turboréacteur intégré à l’avion supersonique est construit par General Electric. Il s’étend sur 4 mètres de long et mesure 90 cm de diamètre. D’une masse d’environ 1110 kg, il dispose d’un compresseur axial à trois turbines et 7 étages. La poussée qu’il génère est estimée à 10 tonnes.

Le nez du moteur, principale partie à laquelle revient le rôle de réduction du bang supersonique présente une forme effilée. Avec ce moteur, le X-59 peut atteindre une vitesse de 1500 km par heure, ce qui correspond à 1,2 Mach. Plus loin, avec la puissance dont il dispose, l’avion peut atteindre 1852,2 km par heure en vitesse de croisière soit 1,5 Mach.

Pourquoi le choix de ce moteur ?

Plusieurs raisons sous-tendent le choix de ce moteur pour cette expérience. Il s’agit principalement de sa poussée et du dispositif de sécurité. Ce dernier est principalement relatif à la possibilité d’usage en monomoteur. Également, il est possible d’étudier ses performances en utilisant une réchauffe et tester le système de fonctionnement.

Notez aussi que le modèle General Electric F414 est connu pour ses performances de haute volée. Il a été notamment utilisé pour des avions très connus comme le Boeing F/A-18 Hornet et bien d’autres. Le présent F414-GE-100 constitue une modification avancée de ce turboréacteur à l’instar des F414-GE-400, F414-EDE, F414-EPE.

Que savoir sur l’avion supersonique X-59 ?

La X-59 est un avion très particulier.

Les caractéristiques de la X-59

Construit par Lockheed Martin pour la NASA, il aurait coûté à près de 247,5 millions de dollars US. Mesurant 29,5 km de long pour une envergure de 9,02 m, il est haut de 4,27 cm. Pour ce qui est relatif à la masse, il supporte 3 402 kg de kérosène par m3. Sa capacité d’emport est caractérisée par un fret de 272 kg et un plafond de 55 000 pieds.

La construction de la X-59

Pour sa fabrication, il a été employé des moyens modernes comme les robots industriels. En la matière, un robot multitâche appelé « COBRA » et d’une précision élevée a été utilisé. Ce dernier est associé à d’autres moyens tels que la conception assistée par ordinateur ou encore les projections optiques. De plus, il faut noter le développement d’un stimulateur qui permettra d’estimer l’intensité du bang supersonique et sa position au sol.

Deux moteurs sont intégrés à l’avion dont un principal et un de secours. En dessus du principal, est montée une dérive composée d’alliage d’aluminium. Cette dernière est protégée de la chaleur grâce à un revêtement qui lui confère une couleur vert-claire. La X-59 possède une caméra offrant une bonne vision vers l’avant au pilote. Ceci à cause de son cockpit très reculé et bas.

Prévus pour l’année 2021, mais reportés pour la suivante, les premiers vols de cet avion supersonique pourront confirmer ou infirmer les performances du moteur F414-GE-100.

Olivier Leonelli

Amoureux des grands espaces et du voyage, je distille des informations pertinentes pour les férus de sacs à dos.

Laisser une réponse