Passer au contenu principal

Que savoir du gigantesque aéroport de Chengdu ?

Par août 14th, 2021Aéroports

Ville chinoise en pleine croissance économique, Chengdu est désormais la coqueluche des investisseurs étrangers et locaux. Pour améliorer l’ouverture de cette ville au monde, la construction d’un deuxième aéroport est annoncée le 1er juin 2015 par le gouvernement chinois. Que savoir de ce nouvel aéroport de Chengdu ?

Historique de construction de l’aéroport de Chengdu

La construction du gigantesque aéroport Tianfu de Chengdu a débuté en 2016. Le site choisi pour sa conception est Lujia une ville située à 51 kilomètres au sud-est du centre de Chengdu. En effet, il a été conçu et réalisé par une organisation d’entreprise parmi laquelle on retrouve :

  • la China Airport Construction Group Corporation,
  • la China Southwest Architectural Design and Research Institute,
  • le cabinet d’architectes français ADP Ingénierie.

Il arbore une superficie de 600 000 m2 et peut accueillir jusqu’à 60 millions de passagers par an. C’est un joyau dont la mise en place à nécessiter un budget de 11 milliards de dollars soit 70 milliards de yuans. Pour l’instant, cet aéroport propose uniquement des vols extérieurs en direction de Tokyo-Narita. Il a été inauguré ce 27 juin 2021 avec des vols en Airbus A350-900 pour Pékin initiés par les compagnies Sichuan Airlines, Beijing Capital Airlines et China Eastern Airlines.

Quelles sont les caractéristiques de l’aéroport Tianfu ?

Cet aéroport a été conçu pour être le troisième grand aéroport de la Chine basé à Chengdu. Vu de ciel son architecture révèle un cercle avec deux toits en formes de phénix aux extrémités. Il a été bâti à la pointe de la technologie. Il dispose des bornes d’enregistrement automatiques et de logiciel de reconnaissance faciale. Vous y trouverez des robots d’intelligences artificiels et des portes d’embarquements automatiques. Tout est mis en œuvre pour faciliter le processus d’enregistrement et abolir les longues files d’attente.

Les différentes politiques de haute sécurité garantissent le confort des passagers et la sûreté des bagages. En effet, ce nouvel aéroport a pour but principal la décentralisation de la manutention des bagages. Si le terminal 1 est conçu pour la réception des vols internationaux, le terminal 2 quant à lui est exclusivement dédié aux vols locaux.

Vous les reconnaîtrez par leurs processeurs et leurs pylônes futilement obliques. Si ces terminaux ont chacun leurs spécificités, ils sont tout de même renforcés par un couloir de connexion orienté vers les pistes. Cet aéroport préconise la réduction des distances de marche entre les portes du terminal et les salles d’embarquements.

Dans l’optique de faciliter la connexion de l’aéroport avec le centre-ville, une ligne métro a été construite. Les habitants de Chengdu peuvent donc rejoindre l’aéroport et vice-versa en moins de 45 minutes par métro dont la vitesse est de 140 km/heure. La construction d’une seconde ligne reliant les deux aéroports (local et international) de Chengdu est en cours et devrait être achevée en 2023.

L’aéroport de Tianfu est l’un des aéroports d'envergure de l’alliance sino-française qui a permis de désengorger l’aéroport international de Chengdu-Shuangliu. C’est une plaque tournante pour le transport aérien chinois qui va booster la croissance économique et touristique en favorisant la libre circulation des personnes et des biens. Sur le long terme, il sera vecteur de collaboration avec le Moyen-Orient et la Chine. Par cette infrastructure, le programme d'ouverture de la Chine sur le monde se consolide davantage.

Olivier Leonelli

Amoureux des grands espaces et du voyage, je distille des informations pertinentes pour les férus de sacs à dos.

Laisser une réponse